Aller au contenu

 www.lacademie.tv

Contenus multimédia pour tous usages et tous supports

 

www.lacademie.tv, la nouvelle plateforme de l’Académie royale de Belgique a été mise en ligne le 1er octobre 2014. Près de 1000 conférences de haut niveau, toutes disciplines confondues, sont disponibles, en audio et vidéo. 150 nouvelles conférences sont prévues chaque année. L’objectif demeure une diffusion toujours plus large des connaissances. Cette plateforme est conçue à l’initiative de l’Académie royale de Belgique et du Collège Belgique.

 

L’objectif

La plateforme multimédia met à disposition la majorité des colloques et conférences dispensés au Collège Belgique par des chercheurs issus des universités francophones, du FNRS-F.R.S. ou par des Académiciens. L’objectif est de refléter la richesse des échanges autour d’une recherche toujours « en train de se faire » et de témoigner des activités menées par l’Académie. Tout en s’adressant au plus grand nombre, elle prend en compte la fragmentation de la consommation sur la toile et veut de s’adresser à de nouveaux publics et à de nouvelles communautés d’intérêt

La plateforme

Le site se veut intuitif et facile d’utilisation. Disponible sur téléphones et tablettes, le site permet d’accéder de manière optimisée à l’ensemble des contenus pour répondre à la pluralité des usages.

Trois façons de visionner les contenus s’offrent au visiteur :

  1. 5 catégories : mathématiques, physique et chimie, sciences du vivant, sciences humaines, histoire et littérature.
  2. un moteur de recherche permet au visiteur de dénicher la conférence qu’il recherche.
  3. le conférencier bénéficie d’une page dédiée où sont reprises ses interventions.

Chaque page contient un fichier vidéo ou/et audio, un résumé, des contenus ainsi que des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux.

Les partenaires

Si l’initiative de la plateforme revient à l’Académie royale des Sciences, de Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, les deux Académies royales de Médecine et de Langue et de Littérature françaises de Belgique, ainsi que le prestigieux Collège de France demeurent partenaires de ces activités. A terme, unités de recherche et universités pourraient se joindre au projet.