Aller au contenu

Damien VANDERMEERSCH 10- Le procès comme contribution à la mémoire

Date : 07.10.2016 — Vidéo 31 min. — Audio 31 min.

Est-ce que l’amnistie demande un pardon ? Implique-t-elle l’oubli ? Est-elle imaginable quand il y a eu génocide ?

Dans tous les pays, à toutes les époques, des interrogations se font jour par exemple sur le bien-fondé ou non des crimes et des peines imprescriptibles, de l’amnistie, du pardon, de la grâce, de la manière la plus efficace ou la moins choquante de rétablir la cohésion nationale… Les derniers siècles abondent d’exemples qui illustrent la diversité des attitudes à l’égard de ces questions où l’émotionnel le dispute à la raison et au droit.

Ce colloque a comme objectif d’envisager ces matières délicates dans une perspective interdisciplinaire et internationale, sans omettre bien sûr le cas de la Belgique, ancienne colonie. Une chose paraît certaine : l’amnistie n’est pas amnésie.

Les plus récents