Aller au contenu

Philippe KINET Big History : de quoi s’agit-il ?

Date : 18.04.2017 — Vidéo 81 min. — Audio 81 min.

Le progrès des sciences permet actuellement de tracer, sans discontinuité, un grand récit de l’évolution de l’univers, de la vie et de l’homme des origines à nos jours. Certains vont même jusqu’à l’extrapoler. Une association internationale, l’IBHA (International Big History Association) s’est constituée en 2010 pour le promouvoir.

Dans une première leçon, on retracera d’abord l’origine du concept à travers un élargissement de la perspective historique (la «longue durée » et la « World History »), un dépassement progressif de ses limites traditionnelles (les documents) et sa transformation de science humaine en science globale. On développera ensuite ce récit et on montrera comment s’articulent les différentes disciplines scientifiques qui le sous-tendent.

Dans une seconde leçon, on examinera certains problèmes d’ordre philosophique et méthodologique que ce récit permet de soulever. Il s’agit de questions « métaphysiques » (qu’est-ce que la réalité, quelle est la nature de l’espace et du temps) de questions épistémologiques et méthodologiques (quelle connaissance est possible et comment l’atteindre) ou encore la question de la causalité, du déterminisme ou du libre arbitre.

On évoquera ensuite les approches pédagogiques que ce récit appelle et on discutera quelques expériences en cours dans l’enseignement traditionnel tant secondaire qu’universitaire ou encore les cours en ligne (MOOCs) et autres développements sur Internet.

On conclura en soulignant l’intérêt de telles approches pour un enrichissement culturel de tous, dépassant le clivage des « deux cultures » des sciences et des humanités.

Les plus récents