Aller au contenu

Philippe BECK La Grande Guerre des Eupen-Malmédiens
De l’Allemagne à la Belgique

Date : 09.05.2017 — Vidéo 91 min. — Audio 91 min.

Parfois on les nomme « les derniers Belges ». Mais l'histoire des Germanophones de Belgique demeure terra incognita pour un grand nombre de la population de notre royaume. Bien que l'historiographie de ce territoire frontalier connaisse un essor depuis la fin des années 1980, peu de publications sont rédigées en langue française.

Ce cours-conférence, qui repose sur des recherches inédites complétées par des publications récentes en allemand, se penchera sur la phase cruciale de l'histoire des « Cantons de l’Est » : la Grande Guerre et l'annexion des Kreise prussiens Eupen et Malmedy à la Belgique en 1919.

Comment les ancêtres des habitants de ce que l’on nomme aujourd’hui «
Communauté germanophone de Belgique » ont-ils vécu la Première Guerre mondiale ? Les soldats ont-ils participé aux atrocités d’août 1914 ? Comment ont-ils commémoré leurs morts, une fois belges ? Y a-t-il des particularités à observer par rapport au reste du pays et par rapport à l’Allemagne ? Dans le contexte du centenaire de la Grande Guerre, il est important de soulever ces questions en portant un regard critique sur les écrits contemporains et les pratiques mémorielles (histoires de régiments, littérature de guerre, monuments, cérémonies).

Après un bref aperçu de l’histoire d'Eupen-Malmedy avant la guerre, nous nous attarderons sur le conflit proprement dit, avant de rappeler de façon concise les modalités d’annexion des « Cantons rédimés » et, enfin, d’aborder la question de la mémoire de la Grande Guerre. Quelques réflexions sur les commémorations récentes clôtureront l’exposé.

Les plus récents