Aller au contenu

Jacques REISSE La longue histoire de la matière

Date : 10.11.2016 — Vidéo 85 min. — Audio 85 min.

Après avoir défini le sens qui sera donné mot « matière » et rappelé que sans ces réacteurs géants qu'ont été les premières étoiles, l'Univers ne contiendrait essentiellement que de l'hydrogène et de l'hélium, on évoquera l'accrétion des systèmes stellaires de seconde génération et la formation des planètes en prenant comme exemple le système solaire. Au sein de ce système, on s'intéressera plus particulièrement à la planète Terre en rappelant ce que l'on sait avec une quasi ncertitude de son âge, de son état juste après l'accrétion, de la formation de la Lune à la suite d'un impact géant, du bombardement par des astéroïdes, comètes et météorites durant les premières centaines de millions d'années de son existence, de l'apport exogène de matière organique et d'eau, du refroidissement de la surface, pour en arriver à cette étape importante de l'histoire de la matière qui correspond à l'apparition des premiers unicellulaires, il y a 3,5 et peut-être 3,8 milliards d'années.

L'évolution des êtres vivants va s'accompagner d'une évolution de la matière et l'homme, en raison de son évolution culturelle, va écrire de nouveaux chapitres de l'histoire de la matière en produisant des molécules, des matériaux mais aussi des noyaux atomiques qui n'existaient pas dans la nature avant qu'il ne les invente.

Les plus récents