Aller au contenu

Sylvie PEPERSTRAETE « La nuit est ronde et le temps est bleu » (P. Johansson)
Le monde et ses représentations au Mexique ancien

Date : 17.11.2015 — Vidéo 82 min. — Audio 82 min.

Comment les anciens Mexicains percevaient-ils le monde ? De quelle façon l’ont-ils décrit et représenté ? Ce que nous pouvons en savoir, par l’entremise des manuscrits pictographiques préhispaniques, est a priori fort déroutant. Ainsi, l’espace et le temps sont, dans ces documents, indissociables - les jours sont par exemple très souvent associés aux quatre points cardinaux - tandis que l’environnement naturel y adopte une allure surprenante : la lune est un récipient dans lequel se trouve un lapin, le ciel nocturne est doté d’un aspect aquatique, la terre est un gigantesque monstre écailleux et épineux…

En nous appuyant sur un vaste corpus iconographique et sur les fragments de mythes cosmogoniques qui sont parvenus jusqu’à nous, Sylvie Peperstraete nous invite à découvrir la cosmovision mésoaméricaine préhispanique. Quelles sont les caractéristiques de cette vision du monde ? Quelles en sont les modes de représentations ? Comment ces dernières évoluent-elles au contact du monde occidental ?

Les plus récents