Aller au contenu

Yvon ENGLERT Un modèle original de coopération Nord-Sud en formation médicale

Date : 26.02.2015 — Vidéo 59 min. — Audio 58 min.

Depuis le siècle dernier et les temps « héroïques » de la coopération médicale vue comme une entreprise paternaliste et charitable souvent accrochée au (néo) colonialisme voire complice de ceux-ci, le monde a bien changé : le paternalisme s’est affaibli dans un monde beaucoup plus multipolaire et hétérogène en termes de niveaux de développement.

Dans ce contexte, comment repenser la coopération médicale, sa légitimité, sa place, ses buts. Comment évoluer du paternalisme au partenariat, et de quoi nos partenaires du Sud ont-ils besoin que nous puissions leur transmettre sans être des freins au développement d’une structure médicale autonome. Et que nous offrent-ils en retour ?

A travers une expérience de 12 ans d’un fonds de coopération universitaire FOSFOM porté par le réseau des hôpitaux de stage de l’ULB, qui a financé de manière autonome près de 800 stages de formation pratique d’une durée d’un an chacun, et en analysant les grandes tendances économiques et démographiques du monde d’aujourd’hui, l’orateur proposera à l’occasion de la première leçon (26 février) une vision de la coopération universitaire médicale de ce début du XXIème siècle. Il montrera dans ce contexte pourquoi un second programme, « Erasme-coopération », vient d’être lancé il y a deux ans et comment ils se complètent et se soutiennent l’un l’autre.

La seconde leçon (le 2 avril) donnera l’occasion, à travers le très beau film d’Yvon Lammens « Santé sans frontières, 10 ans de FOSFOM-ULB », de faire palper au public la réalité de ce programme, à travers les interviews des anciens étudiants rentrés dans leurs pays (Arménie-Moldavie-Algérie-Cameroun-Gabon-Liban-Maroc) et de professeurs du Nord et du Sud.

Les plus récents