Aller au contenu

Samuele FURFARI Le changement climatique après Paris
Une analyse factuelle des résultats de la négociation de la COP-21

Date : 02.03.2016 — Vidéo 69 min. — Audio 69 min.

Qui n'aura pas entendu parler de la COP-21 au cours du second semestre de 2015 ? Inlassablement, les médias occidentaux ont insisté sur cette dernière opportunité pour sauver la planète de la catastrophe climatique inéluctable s'il n'y avait pas d'accord. Au moment d'écrire cette proposition, il est manifeste que la France, qui va présider cette conférence internationale, et l'UE qui est la championne en matière de lutte contre le changement climatique font le forcing pour arracher un accord. Oui, arracher, car bien des états, notamment les pays émergeants, ne sont pas prêts à suivre la ligne défendue par les médias occidentaux.

Cette leçon se propose d'examiner de manière factuelle les attentes des parties avant la conférence, de présenter la dynamique de la négociation et surtout d'analyser sereinement les décisions qui auront été prises. On passera en revue les politiques et mesures qui auront été arbitrées, notamment en matière d'objectifs quantitatifs, des échéances qui auront été fixées et des conséquences financières qui les accompagnent. On pourra à la lumière de cette négociation identifier les positions des parties prenantes pour les prochaines échéances, car nul doute que la COP-21 sera suivie d'autres grandes conférences, comme ce fut le cas après la COP-15 de 2009 qui s'est tenue à Copenhague et qui elle aussi avait été présentée encore comme « la dernière chance » de sauver le climat.

Les plus récents